Cinéma Québécois

Quête

+

Faux documentaire

Ou docu-menteur ou mockumentary. Film de fiction qui prend la facture, le style d'un documentaire. Tout le film donne l'impression d'être un documentaire – interviews, documents d'archives, recherche, narration informative), mais rien n'est vrai, ou alors si peu, c'est un récit fictif, presque un canular. L'intérêt d'une telle démarche est soit de créer effectivement un canular, soit de dénoncer une situation ou une personne au moyen de l'ironie, soit de provoquer, par la manipulation, une forte réaction chez le spectateur.

Le faux documentaire le plus célèbre au Québec est sans contredit L'Affaire Bronswick de Robert Awad et André Leduc (1978) dans lequel une enquête sérieuse démontrait qu'un monumental complot contre l'humanité se préparait, complot dont l'origine remontait à l'invention de la télévision et à sa capacité de manipuler les masses. La diffusion de ce film provoqua une certaine inquiétude chez plusieurs téléspectateurs qui n'avaient pas compris qu'il s'agissait d'une fiction maquillée en reportage-documentaire.

Termes

À propos Contact Crédits
Site produit par : Site réalisé par : Turbulent Media
Avec la participation financière de :