Cinéma Québécois

Quête

+

Pierrot des bois

Genre(s)
Fantaisie poétique
Support(s)
16 mm
Durée
8 min 53 sec
Année de sortie
1956

Pour l'amour d'une rose
Un Pierrot amoureux d'une rose gambade en forêt et mime toute une gamme de sentiments.

Scènes prémonitoires ?
L'attrait de l'eau marque les films de Claude Jutra comme une étrange prémonition. Dans Pierrot des bois , il se jette à l'eau. À la fin d'À tout prendre, le personnage principal, interprété par Jutra, saute d'un quai. Finalement, Jutra s'enlèvera la vie en se jetant dans l'eau à partir d'un pont.

Prélude à l'après-midi d'un cinéaste
Jutra décrit ainsi une journée de tournage du film Pierrot des bois au printemps 1955 : « Je travaille au moins une heure et demie à mon maquillage, après quoi il fut temps de manger. Puis nous partimes. Michel [Brault] et moi vers le petit bois que nous avions choisi comme décor lorsque nous avions commencé le film deux ans auparavant. […] Dans ce site rude et sauvage, j'évoluais, je gambadais, je m'extasiais, dans mon costume de satin blanc, le visage enfariné, les yeux cernés de noir, tandis que Michel modulait adroitement le chant de la caméra. L'amitié harmonieuse spontanément partagée, la création artistique dans sa plus vaste liberté, […] peut on imaginer une journée plus exaltante ?

(UQAM, Service des archives et de gestion des documents, Fonds d'archives Claude-Jutra. L'orthographe et la ponctuation du texte cité ont été respectées. )

Générique

Maison de production : Films Cassiopée
Réalisation : Claude Jutra
Direction : Claude Jutra
Direction de la photographie : Michel Brault
Musique : Maurice Blackburn
Interprètes : Claude Jutra

Prix et honneurs

À propos Contact Crédits
Site produit par : Site réalisé par : Turbulent Media
Avec la participation financière de :