Cinéma Québécois

Quête

+

La vie fantôme

Genre(s)
Drame
Support(s)
35 mm / VHS
Durée
98 min
Année de sortie
1993
Budget
2 682 799 $

Une confusion des sentiments
Très attaché à sa femme Annie et à ses enfants, Pierre, professeur de littérature, aime cependant la jeune Laure, qui est bibliothécaire. Celle-ci s'accommode de son rôle de maîtresse, jusqu'à ce qu'une maladresse de Pierre remette tout en question. Annie, toute à sa carrière, donne l'impression de ne rien voir. L'été passe et chacun se fige dans son rôle de façade.

La révélation de Bussières
Le public connaissait Pascale Bussières pour le rôle qu'elle avait tenu, à 13 ans, dans Sonatine de Micheline Lanctôt . Après les années d'études où elle avait mis sa carrière en veille, c'est une jeune femme de 25 ans qui refait apparition dans le film de Jacques Leduc. Dans La vie fantôme , Bussières s'est mise à nu (littéralement, pendant une grande partie du film) et s'est couverte de gloire : le rôle de Laure lui a valu le prix de la Meilleure actrice au Festival des films du monde de Montréal.

Générique

Production : Roger Frappier
Réalisation : Jacques Leduc
Scénarisation : Jacques Leduc, Yvon Rivard, adapté d'un roman de Danièle Sallenave
Direction photo : Pierre Mignot
Montage : Yves Chaput
Prise de son, conception sonore : Richard Besse, Claude Beaugrand
Direction artistique : Louise Jobin
Musique : Jean Derome
Interprètes : Ron Lea, Pascale Bussières , Johanne-Marie Tremblay, Élise Guilbault, Gabriel Gascon, Rita Lafontaine, Tobie Pelletier, Sarah Bélanger, Jean-Guy Bouchard

Prix et honneurs

Primé au Festival des Films du Monde de Montréal

À propos Contact Crédits
Site produit par : Site réalisé par : Turbulent Media
Avec la participation financière de :