Cinéma Québécois

Quête

+

La femme image

Genre(s)
Expérimental
Durée
35 min
Année de sortie
1960
Budget
2500 $

Les inhibitions d'un rêveur romantique
Un jeune homme solitaire tente d'échapper à l'ennui de sa triste campagne en faisant apparaître trois femmes dont il admire les photos dans les magazines de mode. Mais ses rêveries sentimentales sont constamment interrompues par l'irruption de deux hommes âgés qui viennent jouer aux échecs dans sa vieille maison. Les femmes réussissent à l'arracher à cette vie morne et à l'entraîner vers la ville; l'une d'elles lui fournit enfin un revolver, avec lequel il fait disparaître les deux intrus. Libéré de ses tourmenteurs, le jeune homme peut enfin satisfaire son besoin d'amour.  

Îlot surréaliste dans l'océan du « direct »
Premier film indépendant tourné au Québec, La femme image est un poème cinématographique sur la solitude, le désir et l'amour. Le film connaît d'abord une diffusion plus ou moins clandestine chez les amis de Borremans et chez les cinéphiles, avant de faire carrière dans les ciné-clubs. Malgré cette faible diffusion, le film fait scandale : jamais le jeune cinéma québécois n'avait encore montré une nudité féminine intégrale, ni mis en scène le désir sexuel aussi explicitement. C'est Borremans, photographe inspiré, qui tient lui-même la caméra. Sans dialogues, le film se déroule au son du jazz et d'un commentaire poétique livré par Maurice Dallaire. L'atmosphère surréaliste du film contribue aussi à son originalité : la plupart des futurs collègues de Borremans, qu'il rejoindra peu après à l'Office national du film, sont alors engagés dans l'aventure du cinéma direct, dans une démarche tout à fait contraire à la sienne. 

Charlie Chaplin à la rescousse
Un jour, Guy Borremans, alors très endetté, s'apprête à projeter chez lui La femme image devant quelques amis. Un huissier se présente à la porte avec l'autorité de saisir l'unique copie du film. Borremans le convainc d'attendre la fin de la projection, puis, il le laisse partir avec le boîtier. L'histoire ne dit pas comment l'huissier a réagi en s'apercevant que le boîtier ne contenait qu'un vieux film… de Charlie Chaplin! Malgré ce sauvetage, le film La femme image n'a jamais été commercialisé.

Générique

Production : Guy Borremans
Réalisation : Guy Borremans
Scénarisation : Guy Borremans , Jean Bertrand, Jean Faucher
Direction photo : Guy Borremans
Montage : Guy Borremans
Musique : Bobby Jasper, René Thomas
Interprètes : Roger Blay, Marthe Mercure, Pascale Perreault, Monique Vallier

Prix et honneurs

À propos Contact Crédits
Site produit par : Site réalisé par : Turbulent Media
Avec la participation financière de :