Cinéma Québécois

Quête

+

24 heures ou plus...

Genre(s)
Documentaire
Support(s)
DVD / VHS
Durée
113 m 9 s
Année de sortie
1977

24 heures de vie… et quatre années d'interdiction !
Critique de la société de consommation créée par le système capitaliste, Gilles Groulx filme la société québécoise comme il la voyait en cet automne 1971. Un an après les événements d'octobre 1970, alors que « la belle province » est en pleine ébullition, le film dénonce l'aliénation des masses et exalte l'optimiste des progressistes qui veulent réveiller les consciences. L'Office national du film, qui avait produit 24 heures ou plus..., en retardera la diffusion jusqu'en 1976, censurant encore une fois l'œuvre de son fougueux cinéaste, jugé trop révolutionnaire…

Suspense documentaire
Dès l'ouverture, Groulx présente son film comme un « suspense dont le dénouement dépend de nous tous », invitant le spectateur à s'impliquer pour le changement social et à combattre la pollution générée aussi bien par le développement des transports que par celui des mass media. Alternant la couleur au noir et blanc, allant du graffiti à l'éditorial en passant par la publicité, 24 heures ou plus est une mosaïque d'époque commentée par le politologue Jean-Marc Piotte et mise en musique par le groupe rock Offenbach.

Générique

Réalisation : Gilles Groulx
Collaboration : Jean-Marc Piotte
Texte : Gilles Groulx et Jean-Marc Piotte
Photo : Guy Borremans et Serge Giguère
Son : Jacques Blain
Montage : Gilles Groulx et Jacques Kasma
Musique : Offenbach
Mixage : Michel Descombes
Production : Paul Larose
Maison de production : Office national du film du Canada

Apparition : (liste partielle)

Gilles Groulx, le réalisateur
Jean-Marc Piotte, l'analyste
Claude Beauchamp, porte-parole CSN – La Presse
Robert Bourassa, premier ministre du Québec (extrait télévisé)
Michel Chartrand, syndicaliste
Paul Desmarais, président de Power Corporation (extrait télévisé)
Claude Gauvreau, auteur (voix)
Emmett Grogan
Fred Hampton (document d'archives)
Louis Laberge, syndicaliste
François Lanctôt, felquiste
Robert Lemieux, avocat
Pierre Perreault
Gary Snyder
Pierre Elliott Trudeau, premier ministre du Canada (extrait télévisé

http://www.onf.ca/collection/films/fiche/?id=450
http://www.onf.ca/collection/films/fiche/?id=450
http://citoyen.onf.ca/node/641&dossier_nid=1246

Prix et honneurs

Prix de la critique 1977 décerné le 16 février 1978 – Canada

À propos Contact Crédits
Site produit par : Site réalisé par : Turbulent Media
Avec la participation financière de :