Cinéma Québécois

Quête

+

Roger Toupin, épicier variété

Genre(s)
Documentaire
Support(s)
Bétacam numérique 35 mm
Durée
97 min
Année de sortie
2003

La mutation d'un quartier ouvrier
Depuis 25 ans, Roger Toupin est à la barre de la petite épicerie que son père avait établie en 1939, sous l'appartement où il est né. L'histoire sans histoires de ce petit commerce familial est intimement liée au Plateau-Mont-Royal, quartier traditionnellement ouvrier que peuplaient autrefois des familles nombreuses. Dans un décor pratiquement inchangé depuis 60 ans, Roger Toupin accueille une clientèle de plus en plus rare : les familles nombreuses ont fui vers de lointaines banlieues, livrant leurs modestes logements à la spéculation immobilière. Le quartier s'est embourgeoisé, et les petites entreprises familiales font place aux cafés branchés et aux multinationales du fast food. L'inventaire de Roger Toupin est de plus en plus maigre : on n'y trouve guère plus que quelques boîtes de conserve, qui ne répondent pas beaucoup aux goûts raffinés des nouveaux habitants. Mais son épicerie est toujours le rendez-vous des derniers vieux du voisinage, qui viennent y prendre un bon café et le temps de vivre. Ce film est la chronique de la dernière année d'existence de « Roger Toupin, épicier variété », car son propriétaire n'a plus d'autre choix que de vendre son commerce, incapable de faire face au coût croissant des taxes et des assurances.

Le flair d'un cinéaste
Avec Roger Toupin, épicier variété , Benoît Pilon a été comblé d'honneurs. Le succès de son film est la récompense d'un long et patient travail de documentariste, échelonné sur près d'un an, au cours duquel le cinéaste a cumulé pas moins de 51 heures de tournage. C'est aussi le couronnement d'une amitié, puisque Benoît Pilon, qui habitait juste en face, était lui-même, avant tout, l'un des fidèles clients de Roger Toupin.

Générique

Production : Jeannine Gagné
Réalisation : Benoît Pilon
Scénarisation : Benoît Pilon
Direction : Benoît Pilon
Montage : René Roberge
Prise de son : Gilles Corbeil
Direction de la photographie : Michel La Veaux
Musique : Robert M. Lepage
Participant : Roger Toupin

Prix et honneurs

Primé aux Gémeaux 2005, aux Jutra (2004), au Festival international du cinéma francophone en Acadie, à Namur, au festival international du film francophone de Moncton, et une Mention spéciale au festival Visions du Réel à Nyon en Suisse.

À propos Contact Crédits
Site produit par : Site réalisé par : Turbulent Media
Avec la participation financière de :