Cinéma Québécois

Quête

+

Les enfants de Refus global

Genre(s)
Documentaire
Support(s)
Betacam VHS
Durée
51 m 55 s
Année de sortie
1998

Héros d'une société
En 1948, au Québec, en pleine « noirceur » duplessiste, un groupe d'artistes avant-gardistes signent un manifeste rédigé par l'un d'eux, Paul-Émile Borduas : c'est Refus global. Comme son titre l'indique, ce manifeste n'est pas seulement le rejet des conventions artistiques du temps; il dénonce surtout l'emprise étouffante d'un clergé borné sur la population canadienne-française, emprise qui l'empêche de s'émanciper. Ce manifeste est l'un des actes fondateurs de la modernité québécoise. Ses signataires, poètes, peintres ou sculpteurs, passeront à l'Histoire comme des pionniers : ce sont Jean-Paul Mousseau, Françoise Sullivan, Marcelle Ferron, Jean-Paul Riopelle et d'autres.

Bourreaux de leurs familles
L'un des signataires de Refus global est le sculpteur Marcel Barbeau, dont la fille, Manon, est devenue cinéaste. Elle ne porte pas seulement en elle l'héritage intellectuel de son père, elle porte aussi les blessures d'une enfance négligée par les choix égoïstes de l'artiste. En interrogeant les enfants des autres signataires, elle découvre partout les mêmes blessures jamais guéries. Les enfants de Refus global est le témoignage bouleversant mais lucide de ces enfants sacrifiés sur l'autel du progrès par des artistes brillants qui ont mis leur carrière au-dessus de tout.

Générique

Réalisation : Manon Barbeau
Production : Éric Michel
Direction de la photographie : Philippe Lavalette
Son : François Guérin
Montage image : France Pilon
Montage son : Marie-Claude Gagné
Narration : Manon Barbeau
Musique originale : Robert M. Lepage

Prix et honneurs

À propos Contact Crédits
Site produit par : Site réalisé par : Turbulent Media
Avec la participation financière de :