Cinéma Québécois

Quête

+

Huit témoins

Genre(s)
Documentaire
Support(s)
VHS / 16 mm
Durée
58 m 5 s
Année de sortie
1964
Budget
31 371 $

Délinquants réels ou potentiels
Dans ce documentaire, Jacques Godbout interviewe huit jeunes hommes de Saint-Henri, à Montréal, sur leurs réalités et leurs fantasmes. Certains d'entre eux sont visiblement sur le point de tomber dans la délinquance; d'autres s'y sont déjà aventurés et ils témoignent depuis Boscoville, célèbre « centre de réinsertion » pour les jeunes.

Problème de société sauce Godbout
D'une manière plus intuitive que scientifique, Huit témoins fait le constat des risques qu'encourent les jeunes des quartiers défavorisés dépourvus de bons services d'éducation ou de débouchés professionnels. Avec, en germe, l'humour que l'on reconnaîtra dans ses films futurs, Jacques Godbout reconstitue de manière dramatique les petites rapines des jeunes et certains de leurs fantasmes, dont un se transforme en western. Des plans d'un quartier riche contrastent avec la rue «Des-Fleurs» (tout en béton) de Saint-Henri; une procession religieuse devient objet de moquerie dans le regard des jeunes en retrait de l'événement. Ces jeunes, qui rêvent tous d'un monde meilleur, sont plutôt victimes que coupables. En ces années de Révolution tranquille, la société québécoise a simplement besoin de quelques ajustements.

Générique

Production : André Belleau
Réalisation : Jacques Godbout
Prise de son : Ron Alexander, Roger Lamoureux
Direction de la photographie : Bernard Gosselin
Musique : Maurice Blackburn, Guy Glover
Interprètes : Maurice Nadeau

Prix et honneurs

À propos Contact Crédits
Site produit par : Site réalisé par : Turbulent Media
Avec la participation financière de :