Cinéma Québécois

Quête

+

Mario

Genre(s)
Drame psychologique
Support(s)
35mm/DVD
Durée
97 minutes
Année de sortie
1984
Budget
2 086 000 $

La liberté de l'imaginaire

C'est l'été, on est aux îles de la Madeleine et l'imaginaire de Mario ne se développe qu'à travers les paroles de son grand frère Simon. Autiste, Mario ne parle pas, ne cherche pas la communication avec ses camarades, vit dans son monde à part où il ne laisse pénétrer que les récits fabuleux des batailles célèbres racontés par son frère (qui intervertit vainqueurs et vaincus: cet été-là, ce sont les Arabes qui s'emparent de Poitiers!) Admirable complicité des deux frères, éclatement des frontières du jeu, liberté de l'imaginaire comme on en a rarement vu dans le cinéma d'ici.

Un triangle fatal

Quand arrive Hélène, une jeune et jolie vacancière, une fille fleur, Simon est amené à vivre ses désirs d'adolescent. Forcément, il délaisse un peu Mario. Les règles du jeu sont bouleversées. Le jeune autiste veut éliminer la rivale et il use de violence avec un autre enfant. Il est alors placé dans une institution spécialisée où Simon va le chercher après le départ d'Hélène. Mario va l'entraîner dans un destin fatal.

Une esthétique appropriée au sujet

Un magnifique travail de caméra reproduit l'étrange beauté du paysage madelinot et lui confère un caractère insolite qui ouvre à des ailleurs mystérieux. C'est dans cette atmosphère quasi sacrée, rendue presque palpable par le regard de Mario, que le drame survient. Le film est adapté d'un roman jeunesse de Claude Jasmin, où l'action se déroulait dans une carrière de sable près de Montréal. La transposition dans les dunes des iles donne une nouvelle dimension au roman.

Générique

Production : Jean Beaudin, Jacques Bobet, Hélène Verrier pour l'Onf
Réalisation : Jean Beaudin
Scénarisation : Jean Beaudin, Arlette Dion, Jacques Paris
Montage : Werner Nold
Musique : François Dompierre
Photographie : Pierre Mignot
Son : Hans Peter Strobl, Bruce Nyznik, Richard Besse
Direction artistique : Denis Boucher
Costumes : François Laplante

Interprètes : Xavier Norman Peterman, Francis Reddy, Nathalie Chalifour, Jacques Godin, Muriel Dutil, Claire Pimparé, Marcel Sabourin

Prix et honneurs

Prix Genie 1985 : Pierre Mignot pour la meilleure photographie
Prix Genie 1985 : François Dompierre pour la meilleure musique
Prix Genie 1985 : Hans Peter Strobl, Bruce Nyznik, Richard Besse pour le meilleur son

À propos Contact Crédits
Site produit par : Site réalisé par : Turbulent Media
Avec la participation financière de :