Cinéma Québécois

Quête

+

Le voleur vit en enfer

Genre(s)
Drame social
Support(s)
Vidéo
Durée
19 min. 30 sec.
Année de sortie
1984

Savoir regarder avec imagination

Jean-Marc, nouveau chômeur et confiné volontairement  dans un petit appartement d'un quartier pauvre, parle au téléphone avec une écoutante de Déprimés anonymes. Il lui décrit ce qu'il voit et entend de sa fenêtre, ce qu'il filme en super 8. Ce voisinage le déprime. Il en affabule une partie. Un an plus tard, après un séjour à l'hôpital, nouvel appel pour lui dire qu'il est guéri, mais il n'en apparaît que plus malade. Avec ce genre de vidéo, Robert Morin veut faire voir ce que la télévision ne montre pas. Il amorce ici la critique sociale décapante qu'il reprendra de film en film, quel que soit le support.

«Le voleur vit en enfer est plus que le cri d'un assisté social, c'est Morin le vidéaste qui se bat vainement pour faire de la télévision, une autre télévision. C'est un individu qui projette sa situation au sens collectif. » (Nicolas Renaud, 1998)

Générique

Production : Lorraine Dufour (Coop vidéo de Montréal)
Réalisation : Robert Morin et Lorraine Dufour
Scénario : Robert Morin
Montage : Robert Morin
Photographie : Robert Morin

Interprètes : Robert Morin, Philibert Thomas

Prix et honneurs

À propos Contact Crédits
Site produit par : Site réalisé par : Turbulent Media
Avec la participation financière de :