Cinéma Québécois

Quête

+

Réjeanne Padovani

Genre(s)
Drame
Support(s)
35 mm
Durée
93 m 42 s
Année de sortie
1973

La Réjeanne de Denys

Réjeanne Padovani , c'est le monde mafieux vu par Denys Arcand . Lors d'une soirée festive entre un parrain et une poignée de politiciens corrompus, l'ex-femme du mafioso Vincent Padovani brise l'ambiance lorsqu'elle débarque en ville avec l'idée de reprendre sa place d'épouse. L'invitée-surprise a quitté son mari des années auparavant pour un rival de ce dernier. Alors que la fête tourne au vinaigre, les petits projets pas très nets qui réunissent mafia et politique reçoivent des échos de mécontentements de la part des citoyens. Mais ceux qui crient «Non à la construction d'une autoroute, non à l'expropriation!» sont vite réprimés.

Beaucoup de politicailleries
Comme l'explique le professeur et critique de cinéma Yves Lever , Réjeanne Padovani « brosse un portrait peu flatteur de la classe politique d'une époque qu'on espère révolue. »

Le budget « costumes »
Comme pour beaucoup de films de cette époque, le budget est minimaliste et c'est la débrouillardise des artisans qui assure la qualité de la représentation. Denys Arcand raconte : « Je n'avais pas de costumes avant, c'était très simple. On disait aux gens Voulez-vous apporter des choses? Dans Réjeanne Padovani , tous les hommes portent des costumes de Jean Lajeunesse. Jean Lajeunesse était une riche vedette de télévision, donc il avait plusieurs complets vestons. Moi, il fallait que j'habille les policiers, des Bernard Gosselin, André Melançon, etc. Je me souviens que Jean Lajeunesse apportait toute sa garde-robe, puis il habillait un peu tout le monde. »

Générique

Producteur : Marguerite Duparc
Réalisation : Denys Arcand
Scénario : Denys Arcand (et dialogues) / Jacques Benoît (et dialogues)
Scripte : France Lachapelle
montage images: Denys Arcand / Marguerite Duparc
Interprète musique : Margot MacKinnon (chant)
Directeur photo: Alain Dostie

Prix et honneurs

À propos Contact Crédits
Site produit par : Site réalisé par : Turbulent Media
Avec la participation financière de :