Cinéma Québécois

Quête

+

Les matins infidèles

Genre(s)
drame
Support(s)
35 mm / VHS
Durée
85 min
Année de sortie
1989
Budget
1 651 528 $

Une photo par jour
Un photographe, Jean-Pierre, s'engage à prendre tous les matins, à 8 heures précises, pendant un an, une photographie du même coin de rue où se trouve un simple dépanneur. Ces photos doivent inspirer Marc, son ami écrivain dans l'écriture de son roman. Mais le photographe est bien insouciant et ne s'acquitte pas tous les jours de sa mission, ce qui le pousse à faire de la mise en scène pour mieux stimuler les phantasmes de Marc.  De son côté, l'écrivain est bien rigide et refuse de croire que sa femme le quitte pour toujours. Les deux copains vivent difficilement leur trentaine et leurs relations amoureuses.

Le tandem Bouvier-Beaudry
Les matins infidèles est le deuxième et dernier long métrage du tandem Bouvier-Beaudry, qui avait réalisé Jacques et Novembre en 1984 (et dans lequel Jean Beaudry tenait également le rôle principal). Beaudry joue ici l'écrivain sombre, face à Denis Bouchard comique dans le rôle du photographe.

Générique

Production : François Bouvier, Productions du Lundi Matin
Réalisation : Jean Beaudry, François Bouvier
Scénarisation : Jean Beaudry, François Bouvier
Direction photo : Alain Dupras
Montage : Jean Beaudry
Prise de son, conception sonore : Claude Beaugrand, Esther Auger
Direction artistique : Karine Lepp
Costumes : Gaétanne Lévesques
Musique : Michel Rivard
Interprètes : Denis Bouchard, Jean Beaudry, Laurent Faubert-Bouvier, Nathalie Coupal, Louise Richer, Gabriel Arcand, Violaine Forest

Prix et honneurs

Primé au Festival de films de Namur (Belgique)

À propos Contact Crédits
Site produit par : Site réalisé par : Turbulent Media
Avec la participation financière de :