Cinéma Québécois

Quête

+

Cosmos

Genre(s)
Film à sketches, comédies et drames
Support(s)
DVD / 35 mm / VHS
Durée
100 min
Année de sortie
1996

Cosmos au centre du monde
À travers les courses  de Cosmos, chauffeur de taxi philosophe d'origine grecque, six tranches de la vie urbaine montréalaise nous sont racontées par différents réalisateurs : dans Boost, Yannie vient proposer une virée à son ami Joël mais celui-ci attend avec appréhension les résultats d'un test de dépistage du sida. Dans Jules et Fanny, Jules s'intéresse beaucoup aux nouveaux implants mammaires de Fanny, son ancienne maîtresse avocate. Dans L'individu les femmes sont la cible d'un tueur en série. Dans Le technétium, un jeune cinéaste hyper nerveux est l'invité d'une émission aux allures apocalyptiques. Dans Aurore et Crépuscule, deux amoureux se rencontrent : elle est jeune et amère, lui est vieux et nostalgique. Le brave chauffeur qui rassemble tous ces gens connaît lui-même son lot d'aventures, comme le raconte Cosmos et agriculture, où il pourchasse, avec un collègue, les bandits qui ont volé son taxi après un braquage de banque.  Dans la poursuite, Cosmos expose à son collègue ses théories originales sur l'agriculture.

Les consignes
Cosmos est un film éclaté entre six imaginaires différents, unis par le personnage de Cosmos, et par la photographie d'André Turpin. Chaque réalisateur – Jennifer Alleyn (Aurore et Crépuscule), Manon Briand (Boost), Marie-Julie Dallaire (L'individu), André Turpin (Jules et Fanny), Arto Paragamian (Cosmos et agriculture),  Denis Villeneuve (Le technétium) disposait de cinq jours de tournage. Le résultat, cohérent dans sa diversité, est presque un manifeste, tant les jeunes réalisateurs qui l'ont signé aspiraient à dépoussiérer le cinéma québécois.

Les talents Frappier
En 1991, la productrice Denise Robert avait rassemblé six des réalisateurs canadiens les plus en vue dans un film à sketches sur Montréal ; ils étaient nés entre 1928 (Michel Brault) et 1960 (Atom Egoyan) ; cinq ans plus tard,  Roger Frappier en convoquait six autres, mais autrement moins connus :  témoins de son grand flair de producteur,  ces jeunes réalisateurs, tous nés entre 1964 et 1969, figurent parmi les plus brillants représentants de la « génération X » et de la « nouvelle vague » québécoise. Cosmos a connu beaucoup de succès, et fut sélectionné pour représenter le Canada dans la course à l'Oscar du meilleur film en langue étrangère. Depuis Cosmos, Roger Frappier a produit les longs métrages de Denis Villeneuve, Manon Briand, Denis Chouinard, Jean-Philippe Duval, Robin Aubert, Sébastien Rose, Stéphane Lapointe, tous des réalisateurs de la relève.

Générique

Production : Roger Frappier, Max Films
Réalisation : Jennifer Alleyn, Manon Briand, Marie-Julie Dallaire, André Turpin, Arto Paragamian, Denis Villeneuve
Scénarisation : Jennifer Alleyn, Manon Briand, Marie-Julie Dallaire, André Turpin, Arto Paragamian, Denis Villeneuve
Direction photo : André Turpin
Montage : Richard Comeau
Prise de son, conception sonore : Dominique Chartrand, Sylvain Bellemare
Direction artistique : Pierre Allard
Costumes : Dominique Desrochers
Musique : Michel A. Smith
Interprètes : David La Haye, Audrey Benoit, Marie-Hélène Montpetit, Pascale Contamine, Sébastien Joannette, Elyse Guilbault, Marie-France Lambert, Alexis Martin, Sarah-Jeanne Salvy, Igor Ovadis

Prix et honneurs

Primé au Festival de Cannes, Sélection à la Quinzaine des réalisateurs : Prix international d'art et d'essai

À propos Contact Crédits
Site produit par : Site réalisé par : Turbulent Media
Avec la participation financière de :