Cinéma Québécois

Quête

+

Un pays sans bon sens

Genre(s)
documentaire
Support(s)
DVD / 16 mm / 35 mm / VHS / BETAMAX
Durée
117 minutes
Année de sortie
1970

L'appartenance, c'est pour qui ?
Le sentiment d'appartenance à un pays touche davantage l'affect que l'intellect et bien des indépendantistes québécois sont imperméables aux arguments pragmatiques des fédéralistes. Mais quel que soit leur sentiment de sécurité dans le pays qui les absorbe, la question interpelle généralement toutes les Nations qui se trouvent gouvernées par d'autres, comme les Amérindiens au Canada, comme les Bretons en France. Ainsi, les Canadiens-Français se cherchent. Des Rocheuses canadiennes jusqu'à Paris en passant par l'île aux Coudres, des intellectuels, des artisans, des chasseurs et des politiciens réfléchissent à la notion de pays. 

Après les mots, les idées
Dans ses films précédents, Pierre Perrault le poète partageait avec le monde la langue savoureuse dont il aimait cueillir les mots, les accents et la sagesse dans différents terroirs, surtout celui de Charlevoix. Avec Un pays sans bon sens,  qui conserve une forte teneur en poésie, Perrault pose une question qui est brûlante d'actualité en cette année 1970. Peut-être qu'un pays, cela n'a pas de bon sens, puisque c'est un lien fondamentalement sentimental, donc irrationnel, qui nous y rattache ?  Peut-être est-ce le Canada, impossible à unifier dans l'immense indifférence de sa majorité, ce pays sans bon sens…

Générique

Production : Guy L. Coté, Paul Larose, Tom Daly , ONF
Réalisation : Pierre Perrault
Direction photo : Bernard Gosselin, Michel Brault
Montage : Yves Leduc
Prise de son, conception sonore : Serge Beauchemin
Interprètes : Participants : Léopold Tremblay, Marie Tremblay, Pierre Bourgault, Maurice Chaillot, Michel Delahaye, Didier Dufour, Louis Harvey, René Lévesque, Victor-Basile Raphaël, Xavier Raphaël, Laurent Tremblay

Prix et honneurs

À propos Contact Crédits
Site produit par : Site réalisé par : Turbulent Media
Avec la participation financière de :