Cinéma Québécois

Quête

+

L'Affaire Norman William

Genre(s)
Documentaire
Support(s)
16 mm
Durée
90 min 50 sec
Année de sortie
1994

La question
Norman William, aussi connu sous les noms de Piel Petjo Maltest, Docteur Man, le Prince de Faicigny-Lucinge Malatesta ou Sag Molinn Tiam, et peut-être encore sous une demi-douzaine d'autres noms, est né Pierre Doris Maltais à East Angus, au Québec. Qui est Norman William? Est-il vraiment le président des Peuples Unis? Le défenseur des Métis? Une force pacifique au service de l'humanité? Au début des années 1990, il se terrait en Europe, où il animait une secte basée sur des rituels dits amérindiens. Ou bien on vénère Pierre Maltais, ou bien on veut le tuer. Pourquoi ? Qui se cache derrière ce personnage énigmatique ? .

La réponse
Le temps a donné quelques nouveaux indices quant à la nature réelle de Pierre Maltais, alias Norman William. Indices dont Jacques Godbout  ne disposait pas au moment de réaliser L'affaire Norman  Williams qui présente un homme fascinant, victime de harcèlement policier. Une enquête, présentée au magazine Enjeux de Radio-Canada le 7 février 2008, dressait un portrait accablant du personnage : Pierre Maltais serait en réalité un gourou pédophile, qui se faisait passer en Europe pour un Amérindien et qui a attiré des gens dans sa secte « animiste » afin de les abuser en profondeur. Rentré d'Europe en 1994, il avait constitué une nouvelle secte sur sa ferme de Lanaudière : lors d'une enquête judiciaire sur la garde qu'il réclamait pour trois enfants, il a fui au Nicaragua, où il vivrait désormais, à l'abri de toute poursuite judiciaire. Alain Gravel, animateur du magazine Enjeux, raconte que Jacques Godbout lui a dit qu'à l'époque, il ne pouvait deviner ce qu'allait devenir Maltais, dont il n'a pas à assumer les actes. Maltais fut certainement un grand manipulateur pour avoir séduit, serait-ce qu'un temps, un intellectuel de la trempe de Jacques Godbout : une raison de plus, sans doute, pour revoir L'affaire Norman William.

Générique

Production : Éric Michel, ONF
Réalisation : Jacques Godbout
Direction photo : Jean-Pierre Lachapelle
Montage : Monique Fortier
Prise de son, conception sonore : Richard Besse

Prix et honneurs

À propos Contact Crédits
Site produit par : Site réalisé par : Turbulent Media
Avec la participation financière de :