Cinéma Québécois

Quête

+

Un jeu si simple

Genre(s)
documentaire
Support(s)
35 mm
Durée
30 min
Année de sortie
1965

Enjeu national
C'est par le hockey que les Canadiens-Français ont longtemps rêvé d'échapper à leur condition d'infériorité ; les réalités politiques ou économiques n'offraient guère d'arènes où, à l'instar des Maurice Richard ou des Jean Béliveau, ils pouvaient briller autant à la face des Canadiens-Anglais et autres Américains.  Le hockey n'est pas qu'un simple jeu : c'est le creuset de toutes aspirations de la nation canadienne-française !  

Une parfaite correction
Très esthétique dans son alternance de couleur et de noir et blanc, donnant quelque place à la langue très pure utilisée par René Lecavalier dans sa description des matches à Radio-Canada, Un jeu si simple est le résultat d'une commande librement exécutée par Gilles Groulx. Refusant de se cantonner au portrait sportif, le fougueux cinéaste s'est servi de la forte charge mythique du hockey pour passer ses messages politiques, contre l'intention initiale de ses producteurs.    

Générique

Production : Jacques Bobet, ONF
Réalisation : Gilles Groulx
Scénarisation : Marcel Dubé
Direction photo : Jean-Claude Labrecque Guy Borremans
Montage : Gilles Groulx
Prise de son, conception sonore : Marcel Carrière
Musique : Bernard Lagacé (orgue)
Interprètes : Henri Richard, Jean-Guy Talbot, Gilles Tremblay, Bernard Geoffrion

Prix et honneurs

Primé au Festival dei Popoli / Festival International du film de documentation sociale : premier prix - catégorie: cinématographie
Primé au Festival international du film de Locarno, Suisse : diplôme d'honneur
Primé au gala des Prix Génie de Toronto : prix spécial
Primé aux Journées internationales du film de court métrage, Tours, France : premier prix
Primé aux Journées internationales CIDALC, Paris : premier prix

À propos Contact Crédits
Site produit par : Site réalisé par : Turbulent Media
Avec la participation financière de :