Cinéma Québécois

Quête

+

Tit-Coq

Genre(s)
comédie dramatique
Support(s)
16 mm
Durée
101 min
Année de sortie
1952

Le drame des origines inconnues
Après une enfance difficile à Montréal, Tit-Coq, un soldat Canadien-Français né de parents inconnus, trouve chaleur chez les Désilets et s'éprend de la fille de la famille, Marie-Ange. Appelé au front en Europe, Tit-Coq embarque en rêvant de la famille qu'il fondera, à son retour, avec sa belle. Mais tandis qu'il est en Angleterre, il apprend que Marie-Ange s'est rangée à la volonté de ses parents et qu'elle doit épouser un autre homme. Sous la pression de l'aumônier qui l'avait présenté à la famille de sa bien-aimée, Tit-Coq renonce au bonheur afin de ne pas engendrer des « bâtards » comme lui.

Tit-Coq, héros des deux Canada
Gratien Gélinas jouissait déjà d'une grande renommée au Canada pour son personnage de Fridolin, un gamin espiègle et candide qu'il avait joué sur les scènes et à la radio. Après la guerre, Gélinas conçoit le personnage plus grave de Tit-Coq, qu'il rêve de porter à l'écran. Devant les difficultés à trouver du financement, il en fait une pièce de théâtre qui connaîtra un succès extraordinaire, avec plus de 500 représentations au Canada et aux États-Unis, en anglais comme en français : Tit-Coq est considéré comme une pièce fondatrice du théâtre québécois. Le succès de la pièce a enfin permis de faire le film, que Gélinas a co-produit avec Paul L'Anglais, et co-réalisé avec le Français René Delacroix, qui a participé à l'essor de l'industrie cinématographique à Montréal dans les années 1950.

René Lévesque, critique admiratif
Le film Tit-Coq a connu un succès analogue à la pièce, avec 300 000 entrées au cinéma dans les premiers mois qui ont suivi sa sortie. Parmi ses admirateurs, René Lévesque, qui fut brièvement critique de cinéma pour un journal de Saint-Hyacinthe, a écrit qu' « avec Tit-Coq, le cinéma canadien sort des cavernes ».

Générique

Production : Gratien Gélinas, Paul L'Anglais
Réalisation : René Delacroix, Gratien Gélinas
Scénarisation : Gratien Gélinas, d'après la pièce de théâtre du même titre
Direction photo : Akos Farkas
Montage : Anton van de Water, Roger Garand
Prise de son, conception sonore : Marc Audet, André de Tonnancourt
Musique : Maurice Blackburn, Morris C. Davis
Interprètes : Gratien Gélinas, Monique Miller, Jean Duceppe, Fred Barry, Paul Dupuis, Juliette Béliveau

Prix et honneurs

Prix du meilleur film de l'année au Palmarès du Film Canadien

À propos Contact Crédits
Site produit par : Site réalisé par : Turbulent Media
Avec la participation financière de :