Cinéma Québécois

Quête

+

Pour le meilleur et pour le pire

Genre(s)
comédie
Support(s)
16 mm / 35 mm
Durée
117 min
Année de sortie
1975

Vingt ans en un jour
20 ans dans la vie d'un couple sont condensés en une journée, pendant laquelle une enfant devient adulte, et où l'homme cherche à savoir si sa femme lui est fidèle.

Le cinéma de Jutra après Kamouraska
« Comédie excentrique » selon le All Movie Guide, « film tout à fait inutile qui n'apporte rien à personne », selon la critique qu'en fit Yves Lever dans sa revue des films de l'année 1975, Pour le meilleur et pour le pire, tourné à petit budget, fait suite à l'échec commercial de Kamouraska, qui fut en son temps la production la plus chère du cinéma canadien. Devant la difficulté de réaliser ses nouveaux projets au Québec, Jutra s'installe à Toronto où il signera plusieurs téléfilms en anglais pour la CBC. On le reverra au Québec en 1984 tourner son dernier film, La dame en couleurs, avant sa disparition tragique en 1986.

Générique

Production : Pierre Lamy, Productions Carle-Lamy
Réalisation : Claude Jutra
Scénarisation : Claude Jutra
Direction photo : Alain Dostie
Montage : Pascale Laverdière
Prise de son, conception sonore : Jacques Blain
Musique : Pierre F. Brault, Denise Cloutier
Interprètes : Monique Miller, Claude Jutra, Monique Mercure, Pierre Dufresne, Gisèle Trépanier, Roger Garand

Prix et honneurs

À propos Contact Crédits
Site produit par : Site réalisé par : Turbulent Media
Avec la participation financière de :