Cinéma Québécois

Quête

+

Le dernier tunnel

Genre(s)
suspense
Support(s)
DVD / 35 mm / VHS
Durée
109 min
Année de sortie
2004

Le vol du siècle
À sa sortie de prison, où sa vie criminelle l'a conduit plusieurs fois, Marcel Talon conçoit un vol audacieux dont l'enjeu est de 200 millions de dollars : il s'agit de creuser un tunnel entre les égouts pluviaux et la chambre forte d'une banque du Vieux-Montréal, où le magot est entreposé. Avec son ami Fred, un ingénieur qui lutte contre le cancer, et trois autres complices, Talon entreprend « le vol du siècle ». Mais l'opération, qui dure trois mois, met les bandits à rude épreuve : dans le confinement du tunnel qui est pire qu'une prison, la vraie nature de ces hommes se révèle et des trahisons se forment. À ses retours à l'air libre, Talon doit aussi affronter son agente de probation qui le suit à la trace, et son amoureuse, à qui il cache sa nouvelle activité criminelle.

La vraie vie de Marcel Talon
Marcel Talon est bien réel, et les coups qu'il a montés sont restés fameux : il les relate dans Et que ça saute !  son autobiographie dictée au journaliste Jean-Louis Morgan et publiée par Alain Stanké en 1996. Parmi ces coups, il y a eu le vol d'un camion de la Brink's, en 1990, qui a rapporté 15 millions, ou encore cette tentative de vol dans une banque du Vieux-Montréal, en 1993, qui est passée assez près de réussir : elle a échoué quand un arbre s'est affaissé sous l'effet du dégel printanier, provoquant l'effondrement de la voûte du tunnel qui menait à la banque. Après une autre tentative de vol, quelques semaines plus tard, contre un transporteur d'argent, Talon est devenu délateur : en avouant ses vols et en dénonçant ses complices, il n'avait plus à s'inquiéter du gouvernement qui lui rendait sa liberté. C'est pendant cette liberté qu'il a composé son livre autobiographique, dans lequel il révélait avoir commis deux meurtres anciens qui n'avaient jamais été résolus.  

Le culte du gentleman cambrioleur  
Marcel Talon, connu pour sa maîtrise de l'électronique et des explosifs, passe pour un homme intelligent,  sympathique et élégant dans sa pratique, malgré deux meurtres avoués. De sa vie mouvementée, Le dernier tunnel ne raconte que l'épisode malchanceux du Vieux-Montréal, en prenant beaucoup de liberté par rapport aux événements réels. Michel Côté reconnaissait avoir campé un Marcel Talon beaucoup plus sombre que l'original.

Générique

Production : Pierre Gendron, Christian Larouche, Bloom Films et Christal Films
Réalisation : Érik Canuel
Scénarisation : Paul Ohl et Mario Bolduc,
Direction photo : Bernard Couture
Montage : Jean-François Bergeron
Prise de son, conception sonore : Dominique Chartrand
Direction artistique : Jean Bécotte
Costumes : Francesca Chamberland
Décors : Lyne Chénier
Musique : Michel Corriveau
Interprètes : Michel Côté, Jean Lapointe, Jean-François Boudreau, Nicolas Canuel, Christopher Heyerdahl, Marie-France Marcotte, Céline Bonnier, Sébastien Huberdeau

Prix et honneurs

Primé aux Génie de Toronto et au Gala des Jutra

À propos Contact Crédits
Site produit par : Site réalisé par : Turbulent Media
Avec la participation financière de :