Cinéma Québécois

Quête

+

Les bons débarras

Genre(s)
drame
Support(s)
DVD / 16 mm / 35 mm / VHS
Durée
114 min
Année de sortie
1980
Budget
632 000 $

Un mère en otage de l'amour de sa fille
Dans les Laurentides, Michelle vit modestement en vendant aux habitants du village le bois de chauffage qu'elle coupe autour de sa maison. Elle est aidée dans sa tâche par son frère Guy, un simple d'esprit, et par Manon, sa fille de 11 ans, qui l'aime passionnément. Michelle entretient également une liaison avec le chef de la police locale, dont elle devient enceinte. Mais la nouvelle de la grossesse bouleverse Manon, qui ne reculera devant rien pour écarter tous ses rivaux et conserver l'amour exclusif de sa mère, que ses manœuvres inquiétantes contribuent à isoler du monde.

L'univers de Réjean Ducharme porté au cinéma
Enfant affectivement écorchée, fillette hyperlucide et diaboliquement intelligente, Manon est un personnage typique de l'univers de Réjean Ducharme, l'énigmatique et mythique écrivain québécois qui a signé le scénario des Bons débarras. Marie Tifo et la petite Charlotte Laurier, qui incarnent respectivement la mère lumineuse et la fillette maladivement possessive, y ont toutes deux joué le plus grand rôle de leur carrière, tout comme Germain Houde qui explore dans le rôle de Guy un coin reculé de son vaste registre d'acteur.

Un des grands films canadiens
Les bons débarras, inscrit au palmarès des meilleurs films canadiens, est une réalisation de Francis Mankiewicz, décédé prématurément en 1993 à l'âge de 49 ans. Son premier film, Le temps d'une chasse (1972), avait vivement impressionné Réjean Ducharme, qui est à est l'origine de cette puissante association.  Pour son film suivant, Les beaux souvenirs (1981), Mankiewicz a nouvelle fois réalisé un scénario de Réjean Ducharme.

Générique

Production : Claude Godbout, Marcia Couëlle, Les Productions Prisma
Réalisation : Francis Mankiewicz
Scénarisation : Réjean Ducharme
Direction photo : Michel Brault
Montage : André Corriveau
Prise de son, conception sonore : Henri Blondeau
Direction artistique : Michel Proulx
Musique : Bernard Buisson
Interprètes : Charlotte Laurier, Mari Tifo, Germain Houde, Roger Lebel, Gilbert Sicotte, Louise Marleau

Prix et honneurs

Primé aux Genie

À propos Contact Crédits
Site produit par : Site réalisé par : Turbulent Media
Avec la participation financière de :