Cinéma Québécois

Quête

+

Shabbat Shalom

Genre(s)
comédie dramatique
Support(s)
VHS
Durée
82 min
Année de sortie
1992
Budget
975 000 $

Les Québécois antisémites ?
Simon est le fils d'un maire de banlieue qui s'oppose à la construction d'une synagogue dans sa ville. Il s'éprend de Barbara, qu'il a connue dans son cours d'histoire. Barbara est juive. Les deux adolescents, unis dans leur amour, tenteront de rapprocher leurs communautés respectives.

Connaître le visage de « l'étranger »
Comme dans Les noces de papier, où une Québécoise était mariée à un réfugié chilien, Michel Brault s'intéresse une fois de plus, dans Shabbat Shalom, au couple biethnique. Poursuivant sa quête identitaire générée par la Révolution tranquille, le Québécois se cherche désormais dans le regard de l'autre, qu'il cesse de craindre dès lors qu'il en connaît le visage. Trente ans après Le chat dans le sac de Gilles Groulx, la différence entre le Québécois et sa fiancée juive (qui s'appelle Barbara dans les deux films) n'est plus motif de rupture.

Brault et fils
Michel Brault, père spitiruel de la cinématographie québécoise, est aussi le père biologique du directeur photo Sylvain Brault, qui avait aussi signé les images des Noces de papier.

Générique

Production : Aimée Danis, Danielle Bussy, Productions du Verseau
Réalisation : Michel Brault
Scénarisation : Gilles Desjardins
Direction photo : Sylvain Brault
Montage : Jacques Gagné
Décors : Ann Pritchard
Interprètes : Robert Brouillette, Françoise Robertson, Gilbert Sicote, Michel Daigle, Marie Philippe

Prix et honneurs

Primé aux Gémeaux et au Festival des films de Banff

À propos Contact Crédits
Site produit par : Site réalisé par : Turbulent Media
Avec la participation financière de :