Cinéma Québécois

Quête

+

L'ange de goudron

Genre(s)
drame
Support(s)
DVD / 35 mm / VHS
Durée
99 min
Année de sortie
2001

Le fils révolté
Ahmed Kasmi, Naïma, son épouse enceinte, leur fille Djamila et leur fils de 19 ans Hafid ont fui la guerre civile en Algérie pour se réfugier il y a trois ans à Montréal. Ils sont sur le point d'obtenir la citoyenneté canadienne et Ahmed travaille comme ouvrier goudronneur pour faire vivre toute sa famille. Mais un jour, par la télévision, Ahmed apprend que son fils, membre d'un groupe radical de militants altermondialistes, a saboté les ordinateurs du service d'immigration dans une action menée en faveur des sans-papiers : le jeune homme, dont le geste a été capté par les caméras de surveillance, est recherché par la police. Ahmed aussi veut retrouver son fils; avec Huguette, l'amie de cœur de ce dernier, il part à sa recherche vers le Nord enneigé. Le père veut sauver son fils, mais aussi il veut aussi sauver sa précieuse chance d'accéder au statut de citoyen canadien.

Le statut précaire des réfugiés
Après Clandestins, sorti en 1997, L'ange de goudron est le second long métrage de fiction de Denis Chouinard et fait certainement de lui le champion de la cause des migrants parmi les cinéastes québécois. Pour écrire son film, Chouinard a été hébergé à Paris par un parrain prestigieux : le cinéaste Costa-Gavras, qui lui a présenté le scénariste algérien Salem Brahimi ; ils ont peaufiné ensemble la version finale du scénario. L'acteur français Zinedine Soualem, bien connu pour ses nombreux rôles dans les films de Cedric Klapish, de Claude Lelouch ou Dany Boom, joue le père. Sa femme à l'écran est jouée par sa femme à la ville, l'actrice arabe-israélienne Hjiam Abbass : c'est le premier film qui les réunit. Le rôle d'Hafid a été confié à un inconnu, Rabah Aït Ouyahia.

Générique

Production : Roger Frappier, Luc Vandal, Max Films
Réalisation : Denis Chouinard
Scénarisation : Denis Chouinard
Direction photo : Guy Dufaux
Montage : Richard Comeau
Prise de son, conception sonore : Gilles Corbeil
Direction artistique : Mario Hervieux
Costumes : Denis Sperdouklis
Musique : Bertrand Chénier
Interprètes : Rabah Aït Ouyahia, Hiam Abbass, Zinedine Soualem, Catherine Trudeau, Kenza Abiabdillah, Marc Beaupré, Koumba Ball, Raymond Cloutier, Gary Boudreault, Igor Ovadis, François Papineau, Maude Guérin, Pierre Muzadi, Françoise Lemieux

Prix et honneurs

Primé au Communication et Société 2002, au Festival des Films du Monde de Montréal et au Festival de Berlin

À propos Contact Crédits
Site produit par : Site réalisé par : Turbulent Media
Avec la participation financière de :