Cinéma Québécois

Quête

+

Âme noire

Genre(s)
animation
Support(s)
BETACAM / Film 35 mm / VHS
Durée
9 min 47 sec
Année de sortie
2000

Au cœur de l'histoire, l'esclavage
Un morceau de sucre dans une tasse de café suffit pour rappeler la tragédie de l'esclavage et le développement d'une culture dont l'âme a pénétré l'humanité tout entière : en buvant son café, une grand-mère de Saint-Henri lance son petit-fils dans la découverte de son histoire. Dans l'Afrique, berceau de l'humanité, on arrache des hommes à leur terre pour les revendre aux Européens comme esclaves. Sur la mer déchaînée, les négriers font peu de cas de la marchandise humaine qu'ils convoient; arrivés à bon port, les Africains viennent partager le martyr des Premières Nations. L'Amérique agricole, enrichie par la culture du sucre et du coton, se développe par la force des esclaves et punit sévèrement ceux qui veulent échapper à leur condition. Ceux qui y parviennent s'enfuient vers le Nord industriel, où ils trouvent leur liberté relative dans le vacarme des usines. À travers toutes ses épreuves, l'âme du peuple noir continue de se forger, s'inventant un réconfort dans la religion et la musique. Victimes de tous les outrages, les Noirs nous ont légué le jazz, contribution perpétuelle au bonheur de notre espèce. Le rêve d'égalité et de fraternité de Martin Luther King semble se réaliser quand des enfants blancs et noirs façonnent ensemble un fétiche africain avec la neige qui jonche une ruelle du quartier de Saint-Henri, à Montréal.

Peinture animée
Âme noire est un film sans parole et en musique, qui résume en moins de dix minutes l'histoire du peuple noir. Cette âme prend forme dans la riche texture de la peinture sur verre, une technique que l'artiste Martine Chartrand, Québécoise d'origine haïtienne, a apprise en Russie auprès d'Alexandre Petrov. La qualité du récit aussi bien que la beauté des images ont été récompensées par de nombreux prix internationaux.

Générique

Production : Yves Leduc, Pierre Hébert, Marcel Jean, ONF
Réalisation : Martine Chartrand
Scénarisation : Martine Chartrand
Animation : Martine Chartrand
Caméra : Martine Chartrand
Montage : Fernand Bélanger
Prise de son, conception sonore : Shaun-Nicholas Gallagher, Benoît Leduc, Geoffrey Mitchell
Musique : Oliver Jones, Lilison T.S. Cordeiro
Interprètes : Danseurs : Boütz, Kris Bennett, Rebecka Douglas, Nandi Cox

Prix et honneurs

Primé au Festival du film francophone de Kalamazoo, au Reel Black Awards (Toronto), au Festival Internacional de Cine Para Ninos (La Matatena, Mexique),
au Festival internacional de Cine para Ninos / DIVERCINE (Uruguay), au International Animation Festival d'Australie, au Black Film Festival (San Francisco, USA), au Black International Cinema I.U.S.B. (Berlin), au Golden Gate Awards Competition & International Film Festival, au WorldFest - Festival international du film de Houston, au Festival international du film de Cleveland, au Reel to Real International Film Festival for Youth and Families (Vacouver), au Festival international du film de Santa Barbara, à la  Soirée des Jutra, au Black Maria Film and Video Festival  (Jersey City, USA), au Expo of Short Film and Video (New York), au Itinérant - National Council on Family Relations  (Minneapolis, USA), au Festival international du film et de la vidéo (Colombus, USA), au Heartland Film Festival (Indianapolis, USA), au Festival international de films documentaires et d'animation (Leipzig – Allemagne), au VUES D'AFRIQUE / Journées du cinéma africain et créole de Montréal et au Festival international du film de Berlin

À propos Contact Crédits
Site produit par : Site réalisé par : Turbulent Media
Avec la participation financière de :