Cinéma Québécois

Quête

+

FLQ

Genre(s)
Documentaire
Support(s)
DVD / VHS / 16 mm (valider SVP)
Durée
20 m
Année de sortie
1968
Budget
environ 1 000 $

Le FLQ , trois ans avant octobre 70
En 1963, un groupuscule inconnu revendiquait une série d'attentats à la bombe, dont l'une devait causer la mort d'un homme. Le Front de libération du Québec (FLQ) faisait son entrée bruyante dans l'histoire du Québec. En 1967, quatre animateurs de cette première cellule du mouvement terroriste québécois, Raymond Villeneuve en tête, racontaient leur combat.

Des années révolutionnaires
Dans la foulée de la révolution cubaine et de la guerre de libération de l'Algérie, déçus par une culture électorale stérile, quelques Québécois étaient convaincus, en ces années 1960, que seules des actions spectaculaires pouvaient éveiller la conscience du peuple en attirant l'attention des media sur leur message. Par l'action violente, ils comptaient aussi provoquer le gouvernement canadien et le pousser à montrer son visage répressif. Le FLQ se réclamait des Patriotes de 1837 et du courant marxiste. Dans son petit film, réalisé à compte d'auteur, Jean-Pierre Masse donnait une tribune à ces militants, qui justifiaient leurs gestes par le mépris historique affiché par les classes dirigeantes anglophones envers le peuple canadien-français. Trois ans après ces entrevues, le FLQ provoquait l'une des pires crises politiques que le Canada ait connue au vingtième siècle.

Générique

Réalisation : Jean-Pierre Masse.
Son : Serge Beauchemin, Werner Nold .
Images : Alain Dostie.
Montage : Monique Fortier, Jean-Pierre Masse.
[Des stockshots de désamorçages de bombes (archives télévisuelles fournies par Télé-Métropole) sont incluses.]
Apparition : François Gagnon, Denis Lamoureux, Raymond Villeneuve, 4e à préciser

Prix et honneurs

À propos Contact Crédits
Site produit par : Site réalisé par : Turbulent Media
Avec la participation financière de :