Cinéma Québécois

Quête

+

Le crime d'Ovide Plouffe

Genre(s)
Suspense / drame familial
Support(s)
16 mm / 35 mm / VHS
Durée
107 min
Année de sortie
1984
Budget
6 200 000 $ (comprenant la série pour la télévisio

La fin tragique d'un épouse malheureuse
Au début des années 1950, Ovide Plouffe, un représentant de commerce qui passe une grande partie de sa vie à voyager, souffre des infidélités de sa femme, Rita Toulouse, qui néglige aussi leur fille. Rita tient la bijouterie familiale où elle s'ennuie beaucoup. Mais Ovide est aussi secrètement épris de la jeune Française Marie, serveuse au mythique restaurant « Chez Gérard », à Québec. Pour réconcilier son fils avec sa bru, la mère d'Ovide leur suggère de partir, ensemble, en voyage. Mais Ovide s'esquive à la dernière minute et Rita part seule. Puis, l'avion qui la transporte est détruit par l'explosion d'une bombe, placée à bord par une main criminelle. En raison des tensions connues entre Ovide et sa femme, celui-ci constituera le premier suspect de l'enquête. 

Les Plouffe, célèbre chronique d'une famille québécoise fictive

Les comédiens du film Les Plouffe, réalisé en 1981 par Gille Carle, ont réintégré leurs personnages trois ans plus tard dans Le crime d'Ovide Plouffe, une suite que Roger Lemelin vient d'écrire à son roman des années 1940, qui avait donné lieu à un feuilleton radiophonique et à un téléroman. Roger Lemelin a aussi collaboré aux scénarios des deux adaptations, avec Gilles Carle pour le premier film et avec Denys Arcand pour le second. Le long métrage réalisé par Arcand et destiné aux salles constitue les deux derniers épisodes d'une mini-série de six, dont les quatre premiers, réalisés par Carle ne sont destinés qu'à la télévision.

Le crime d'Ovide Plouffe , tiré d'un fait réel
En 1949, un avion DC3 reliant Montréal à Baie Comeau fut détruit en vol par une bombe, tuant les 23 personnes qui se trouvaient à bord. Un homme fut trouvé coupable de cet attentant, dont le motif aurait été de faire disparaître sa femme, qui était à bord et fut condamné à mort avec deux complices.  Cet homme était Albert Guay, un ami d'enfance de Roger Lemelin. Lemelin se serait largement inspiré de cette tragédie pour composer le Crime dOvide Plouffe.

Générique

Production : Jacques Bobet, Gabriel Boustani, Denis Héroux, Justine Héroux, John Kemeny, Ashley Murray
Réalisation : Denys Arcand
Scénarisation : Denys Arcand , Roger Lemelin
Direction : Micheline Garant
Montage : Monique Fortier
Prise de son : Michel Guiffan, Claude Hazanavicius
Direction artistique : Jocelyn Joly
Direction de la photographie : François Protat
Costumes : Nicole Pelletier
Musique : Olivier Dassault
Interprètes : Gabriel Arcand, Anne Létourneau, Ginette Boivin, Jean Carmet, Véronique Jannot, René Caron, Normand Choquette, Jean Claudio, Pierre Curzi , Serge Dupire, Denise Filiatrault, Frank Fontaine, Marie-Josée Gauthier, Marcel Giguère, Rémy Girard, Juliette Huot, Yves Jacques, Jean Lajeunesse, Louise Laparé, Claude Laroche, Roger Lebel, Marcel Leboeuf, Jean Martin, Dominique Michel, Donald Pilon, Julien Poulin, Geneviève Rioux, Gérard Thibault, Nathalie Vachon, Alain Zouvi

Prix et honneurs

Primé aux Génie

À propos Contact Crédits
Site produit par : Site réalisé par : Turbulent Media
Avec la participation financière de :