Cinéma Québécois

Quête

+

De mère en fille

Genre(s)
docu-fiction
Support(s)
16 mm / DVD
Durée
75 min
Année de sortie
1968
Budget
107 000 $

L'expérience de la maternité
Liette, décoratrice, est enceinte de son deuxième enfant. Tout en se préparant à l'accouchement avec Clément, son mari, elle explique le phénomène de la reproduction à sa première fille et observe les transformations qui s'opèrent sur son corps. Après la naissance de son enfant par césarienne, Liette se met à la recherche d'un modèle de garde qui lui permettra de retourner au travail. Elle s'intéresse ainsi aux garderies et aux usines de la Tchécoslovaquie, où elle rencontre des mères qui peuvent vivre leur vie en toute tranquillité pendant que l'État veille maternellement sur leurs nouveaux-nés tout en préparant leur citoyenneté future.

Premier long métrage féministe
À la fois fiction et documentaire, inspiré du propre journal de grossesse de la réalisatrice qui fut réécrit par la poète Michèle Lalonde, tourné pendant la grossesse réelle de Liette Desjardins, personnage central du film, De mère en fille documente les émotions, les angoisses et les transformations du corps de la femme enceinte, tout en posant les questions du droit au travail et à la vie sociale après l'accouchement. Premier long métrage d'Anne Claire Poirier, premier long métrage féministe québécois, De mère en fille obtient un tel succès à sa diffusion le 29 septembre 1968 que Radio-Canada le rediffusera quelques semaines plus tard.

Générique

Production : Guy L. Côté, ONF
Réalisation : Anne Claire Poirier
Scénarisation : Anne Claire Poirier
Direction photo : François Séguillon, Jean-Claude Labrecque
Montage : Marc Hébert
Prise de son, conception sonore : Claude Pelletier
Musique : Pierre F. Brault
Interprètes : Liette Desjardins, Monique Chabot, Victor Désy, Hubert Loiselle

Prix et honneurs

À propos Contact Crédits
Site produit par : Site réalisé par : Turbulent Media
Avec la participation financière de :