Cinéma Québécois

Quête

+

Michel Côté

Année de naissance
1950
Métier(s)
Acteur, scénariste

L'effervescence de Broue
Né en 1950 à Alma, diplômé de l'École nationale de théâtre en 1973, Michel Côté joue plusieurs grands rôles au théâtre. En 1979, il est cofondateur du Théâtre des Voyagements et coauteur en 1979, de la pièce Broue, dont il joue quelques-uns des dix-huit personnages colorés aux côtés de Marc Messier et de Marcel Gauthier : après 3 000 représentations vues par 3 millions de spectateurs au Canada, en Belgique et en Nouvelle-Angleterre, Broue détient le record mondial de longévité pour la pièce de théâtre jouée par ses créateurs.

Des Bye Bye à Omertà
Dès 1979, Michel Côté apparaît à la télévision dans la revue humoristique de fin d'année Bye Bye, où il assurera une présence assidue pendant plusieurs années. Il apparaît dans plusieurs téléromans, comme Du tac au tac, Montréal ville ouverte et La petite vie, mais il doit son plus grand rôle à la télévision aux trois séries Omertà, où il incarne un policier montréalais en lutte contre le crime organisé. Il devient aussi politicien malgré lui dans la série Si la tendance se maintient

Le roi du cinéma québécois
Michel Côté obtient son premier grand rôle au cinéma en 1982 dans le film Au clair de la lune, d'André Forcier, qu'il retrouve douze ans plus tard dans Le vent du Wyoming. Entretemps, il joue une vaste gamme de personnages, qui vont du comique au tragique en passant par les rôles de séducteur, d'homme de loi, de clochard, de bon père ou de dur à cuire. En 1989, Michel Côté est Bozo dans Dans le ventre du dragon d'Yves Simoneau. Il joue le paraplégique Bert dans T'es belle Jeanne de Robert Ménard, avec qui il tourne aussi Cruising bar, où il tient les quatre rôles principaux de dragueurs dépareillés. En 1995, Jean-Marc Vallée en fait le juge qui détient sa Liste noire. En 2000, on le voit dans la comédie La vie après l'amour de Gabriel Pelletier, d'après un scénario de Ken Scott. Il enchaîne avec le rôle du psychiatre dans le drame d'horreur Sur le seuil d'Éric Tessier en 2003 et le drame biographique Le dernier tunnel d'Érik Canuel. C'est Jean-Marc Vallée qui lui donne en 2005 son plus grand rôle dans C.R.A.Z.Y., où il joue avec justesse un père de famille ouvrier en banlieue dans les années 1960. En 2007, il est un père pris au piège du « cybersexe » dans Ma fille mon ange d'Alexis Durant-Brault. Il revient en 2008 dans Crusing Bar 2, pour lequel il participe au scénario, comme pour le premier. En 2009, on le verra dans De père en flic, d'Émile Gaudreault.

Un couple d'acteurs
Enfant chéri du cinéma québécois, acteur comblé de prix, Michel Côté vit depuis 1972 avec l'actrice Véronique LeFlaguais, qui partage avec lui la vedette du film Cruising Bar 2.

Filmographie

2008 : Cruising Bar 2 (également coréalisateur et coscénariste)
2007 : Ma fille, mon ange
2005 : C.R.A.Z.Y. - Primé aux Génie, aux Jutra, et par le Film Critics Circle de Vancouver
2004 : Le dernier tunnel
2003 : Sur le seuil
2000 : La vie après l'amour
1995 : Liste noire, Erreur sur la personne
1994 : Le vent du Wyoming
1990 : Moody Beach, T'es belle Jeanne
1989 : Dans le ventre du dragon, Cruising Bar (également coscénariste)
1988 : T'es belle, Jeanne
1986 : Exit, Transit
1985 : La fuite
1982 : Au clair de la lune (également coscénariste)

Prix et honneurs

À propos Contact Crédits
Site produit par : Site réalisé par : Turbulent Media
Avec la participation financière de :