Cinéma Québécois

Quête

+

Roy Dupuis

Année de naissance
1963
Métier(s)
Acteur

Il a aussi fait du théâtre
Surtout connu du grand public pour ses rôles plutôt laconiques de séducteur ténébreux, Roy Dupuis aime rappeler qu'il fait aussi du théâtre. Finissant en 1986 de l'École nationale de théâtre, il commence d'ailleurs sa carrière sur les planches : il est Harold dans Harold et Maud, Jay dans Le chien, Roméo dans Roméo et Juliette… 

La déferlante Roy Dupuis
Mais Roy Dupuis est surtout une vedette des écrans. Il fait sa première apparition sur film en 1988, dans le court métrage Sortie 234, réalisé par Michel Langlois, remarqué au Festival international du nouveau cinéma. En 1989, il obtient des petits rôles dans Dans le ventre du dragon d'Yves Simoneau, et Jésus de Montréal de Denys Arcand, où il tient le rôle d'un policier. Mais c'est la télévision qui en fait véritablement une vedette, avec son personnage d'Ovila Pronovost dans la populaire minisérie Les filles de Caleb. Dans Scoop, il est l'étoile montante de la presse écrite. En 1992, il joue le rôle principal dans Being at Home with Claude de Jean Beaudin. En 1997, il joue la comédie avec Patrick Huard dans J'en suis! de Claude Fournier. Charles Binamé donne ses traits à Alexis Labranche, l'amoureux malheureux de la belle Donalda dans Séraphin, un homme et son péché. Le policier de Jésus de Montréal revient dans Les invasions barbares de Denys Arcand. Amnésique dans les Mémoires affectives de Francis Leclerc, il donne ses traits au légendaire Maurice Richard de Binamé en 2005, puis au général Dallaire, le militaire canadien qui commandait les forces de l'ONU au Rwanda en 1994 et qui a dû assister, impuissant, au massacre de la population qu'il devait protéger : c'est Shake Hands with the Devil, réalisé par le Canadien Roger Spottiswoode en 2007 d'après le best-seller du général Dallaire.

Bien vu en anglais
Roy Dupuis joue aussi bien en anglais. En 1995, il est la vedette de Screamers, un film de science-fiction de Christian Duguay, et d'Hemoglobin, un thriller d'horreur de Peter Svatek. En 1997, il décroche le rôle principal de Michael dans la série américaine Nikita, diffusée pendant quatre ans dans une cinquantaine de pays.

Filmographie

2009 : L'ennemi public n° 1 (postproduction)
2008 : Némésis (postproduction), The Timekeeper (postproduction), Truffe,
Un été sans point ni coup sûr
2007 : Emotional Arithmetic , L'instinct de mort, Shake Hands with the Devil - Primé à l'Atlantic Film Festival, aux Jutra
2006 : That Beautiful Somewhere
2005 : Maurice Richard - Primé au Festival international du film de Tokyo et aux Génie, Les États-Unis d'Albert, Manners of Dying 
2004 : C'est pas moi, c'est l'autre, Mémoires affectives - Primé aux Génie et aux Jutra, Monica la mitraille, Jack Paradise (Les nuits de Montréal)
2003 : Les invasions barbares
2002 : Séraphin, un homme et son péché
1998 : Free Money
1997-2001 : Nikita (Télévision)
1997 : Bleeders, J'en suis!, Hemoglobin
1996 : L'homme idéal, Waiting for Michelangelo
1995 : Screamers, Aire libre
1994 : C'était le 12 du 12 et Chili avait les blues
1993 : Cap Tourmente, Entangled
1992-1994 : Scoop II (Télévision)
1992 : Being at Home with Claude
1990 : Les filles de Caleb (Télévision) - Primé aux Gémeaux, Le marché du couple
1989 : Jésus de Montréal, Comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer, Dans le ventre du dragon
1988 : Sortie 234

Prix et honneurs

- Fipa d'or du Festival international de programmes audiovisuels de Cannes en 1991
- Métrostar du meilleur acteur (vote populaire) en 1991 et 1992

À propos Contact Crédits
Site produit par : Site réalisé par : Turbulent Media
Avec la participation financière de :