Cinéma Québécois

Quête

+

Lucie Lambert

Année de naissance
1960
Métier(s)
Scénariste, réalisatrice, productrice

La cinéaste de la Côte-Nord
Lucie Lambert est née aux Escoumins, à l'entrée de la Côte-Nord, région qui constitue le décor principal de son œuvre cinématographique. Son documentaire Paysage sous les paupières (1995) évoque le parcours de quelques femmes de la Haute-Côte-Nord, représentantes de générations différentes qui vivent chacune à leur manière le déclin de l'industrie forestière, pivot de l'économie locale. Dans le documentaire Avant le jour (1999), c'est le déclin de la pêche sur la Basse-Côte-Nord qui façonne le destin de ses personnages. Dans Le père de Gracile (2004), une jeune fille part à la recherche de son père dans une forêt mutilée par les hommes; ce voyage initiatique amène un personnage fictif dans la réalité bien documentaire de l'économie forestière, dans un territoire imprégné par la mystique innue. Les trois films de Lucie Lambert ont été mis en images par Serge Giguère.

Les films du tricycle
En 1991, Lucie  Lambert a fondé les Films du Tricycle avec Sylvain L'Espérance et Pierre Marier. Les trois cinéastes produisent leurs propres films et ceux de quelques autres cinéastes : Carlos Ferrand Zavala, Isabelle Lavigne, Ninon Larochelle, Louise de Grosbois, Pascale Ferland

Filmographie

Comme réalisatrice

2009 : Aimer, finir
2004 : Le père de Gracile (également coproductrice)
1999 : Avant le jour (également scénariste) - Primé au Hot docs - Canadian International Documentary Festival
1995 : Paysage sous les paupières (également coproductrice)
1990 : Madame Arthur (coréalisatrice)
1989 : L'attrait infini de quelques secondes fragiles (coréalisatrice)

Comme productrice

2001 : Le 4125, rue Parthenais
1995 : Le temps qu'il fait

Prix et honneurs

À propos Contact Crédits
Site produit par : Site réalisé par : Turbulent Media
Avec la participation financière de :