Cinéma Québécois

Quête

+

Richard Desjardins

Année de naissance
1948
Métier(s)
auteur, compositeur, interprète, scénariste et réalisateur

La lente ascension vers le succès de chanteur
Né à Noranda en Abitibi, Richard Desjardins fait de la musique dans les cabarets et les salles de cinéma de la région, interprétant des succès anglophones ou ses propres créations. De 1975 à 1982, il est le chanteur et leader du groupe Abbittibbi. Après des années maigres, il produit son premier album en 1989, Les derniers humains, en réunissant des souscriptions amicales. Le disque fait ses frais. Il signe la musique du film Le party de Pierre Falardeau, où il chante une de ses chansons. En 1990, il compose son deuxième album, Tu m'aimes-tu, qui obtient un immense succès et qui l'amène à se produire au Québec, en France, en Suisse et en Belgique pendant quelques années. En 1994, il réunit ses anciens camarades d'Abbittibbi pour l'album Chaude était la nuit.

Musique et films
En 1977, son ami d'enfance Robert Monderie invite Desjardins à participer avec lui à la réalisation d'un documentaire sur les 50 ans de la municipalité de Rouyn, dont il est originaire : ce sera Comme des chiens en pacage, portrait consternant d'une ville polluée qui ne sert que les intérêts des grandes compagnies minières avides de profits. Après ce premier documentaire percutant, les deux amis font Mouche à feu en 1983 : c'est un portrait du guitariste métis Ken Wallingford, qu'ils accompagnent à sa sortie de prison dans sa tournée des hôtels de l'Abitibi. Desjardins signe aussi la musique de Noranda, de Monderie et Daniel Corvec (1984), de La nuit avec Hortense (1988) de Jean Chabot, et À double tour de Marie Cadieux (1994).

Le documentaire qui change le monde
En 1999, alarmé par la dégradation de la forêt à proximité du chalet familial, Desjardins, au plus fort de sa carrière de chanteur, refait équipe avec Monderie pour dénoncer les coupes à blanc et la mauvaise gestion d'une ressource commune par des intérêts privés. Leur documentaire L'erreur boréale aura un tel impact sur l'opinion publique que le gouvernement du Québec convoquera une commission d'enquête sur les pratiques des grandes compagnies forestières: le rapport Coulombe forcera l'adoption d'une nouvelle loi favorisant une exploitation plus responsable de la forêt.

À la rescousse des Algonquins
Entre les tournées du chanteur et deux albums à succès, Boum Boum (1998) et Kanasuta – là où les diables vont danser (2005). Desjardins et Monderie travaillent ensemble pendant sept ans pour bâtir leur dernier documentaire, Le peuple invisible. Le film rappelle les exactions subies par le peuple algonquin depuis l'arrivée des Européens au Canada et la dépossession graduelle de leur culture et de leur territoire : le résultat est qu'aujourd'hui, les 9000 membres de la nation algonquine répartis en petites communautés dispersées en Abitibi et au Témiscamingue vivent dans des conditions comparables à celles que l'on retrouve dans les pays les plus pauvres du monde.

Ce qu'il faut pour faire du documentaire
« Non, on ne peut pas vivre comme documentariste. Quel est le prix de la réflexion? Ça coûte cent mille dollars pour faire un film et la télévision va l'acheter dix mille dollars. [...] Non, pour faire du documentaire aujourd'hui, il ne faut pas être documentariste, il faut être chanteur, ou joueur de hockey. »
Richard Desjardins, dans une entrevue en 1999

Filmographie

2007 : Le Peuple invisible (co-réalisation avec Robert Monderie) - Prix Jutra (Québec), Meilleur documentaire
1999 : L'Erreur boréale (co-réalisation avec Robert Monderie) - Primé au Festival international du film nature et environnement de Grenoble, au Festival international du film d'environnement de Paris, au Festival international du film environnemental Ecofilm de Lille, Prix Robert-Claude Bérubé, Prix Gémeaux - Meilleur montage, Prix Jutra - Meilleur documentaire, Prix Frederick Todd, Prix Solidarité Canada-Sahel
1982 : Mouche à feu (co-réalisation avec Robert Monderie)
1977 : Comme des chiens en pacage (co-réalisation avec Robert Monderie)

Prix et honneurs

À propos Contact Crédits
Site produit par : Site réalisé par : Turbulent Media
Avec la participation financière de :