Cinéma Québécois

Quête

+

Anne-Claire Poirier

Année de naissance
1932
Métier(s)
Réalisatrice, monteuse, productrice, scénariste

De comédienne à réalisatrice
Née à Saint-Hyacinthe, détentrice d'une licence en droit et d'une formation au Conservatoire d'art dramatique, Anne-Claire Poirier entre à Radio-Canada comme animatrice, comédienne et scripte. Elle passe à l'ONF en 1960, où elle apprend différents métiers liés à la production. Elle participe notamment au montage de Jour après jour de Clément Perron. Le producteur Jacques Bobet lui confie un premier mandat de réalisation avec le documentaire 30 minutes, Mr. Plummer, portrait de l'acteur canadien Christopher Plummer, pilier du prestigieux festival de théâtre de Stratford, en Ontario.

La cause des femmes
Après avoir signé quelques courts métrages, Anne-Claire Poirier réalise en 1968 De mère en fille, son premier long métrage et premier film féministe québécois. En 1971, Anne-Claire Poirier rédige le manifeste En tant que femmes nous-mêmes avec Jeanne Morazain, où elles appellent l'ONF à donner plus de place aux femmes : l'appel est entendu et Poirier devient productrice au programme « En tant que femmes », où elle réalise des films: Les filles du Roy, qui réécrit l'histoire du Québec sous l'angle de la condition féminine et Le temps de l'avant. En continuité avec l'esprit du programme, elle réalise ensuite Mourir à tue-tête, description d'un viol dans toute sa brutalité. Suivent La quarantaine, sur les retrouvailles d'une bande d'amis d'enfance et Salut Victor! avec Jean-Louis Roux et Jacques Godin, sur l'amitié et l'homosexualité de deux vieillards en foyer d'accueil. En 1997, elle raconte le destin tragique et le suicide de sa propre fille toxicomane dans Tu as crié LET ME GO.

L'inspiration dans la boxe
Championne de la cause des femmes, Poirier a trouvé un déclencheur dans le monde de la boxe amateur, tel que vu par un de ses collègues : « Je pense que c'est la période Golden Gloves de Gilles Groulx qui a été pour moi mon premier apprentissage, ma découverte de ce métier, [un film] qui était assez emballant pour stimuler puis donner envie d'en refaire. »

Filmographie

Comme réalisatrice

1997 : Tu as crié LET ME GO (également scénariste) - Primé aux Génie et au Festival international du film de Vancouver
1989 : Salut Victor! (également productrice et scénariste)
1982 : La quarantaine (également scénariste)
1979 : Mourir à tue-tête (également productrice et scénariste)
1975 : Le temps de l'avant (également productrice et scénariste)
1974 : Les filles du Roy (également productrice et scénariste)
1971 : Le savoir-faire s'impose : 1re partie, Le savoir-faire s'impose : 2e partie
1968 : De mère en fille (également scénariste)
1965 : Les ludions
1964 : La fin des étés (également scénariste et chef monteuse)
1963 : 30 Minutes, Mr. Plummer (également scénariste et chef monteuse)

Comme productrice

1977 : Raison d'être, Surtout l'hiver, Famille et variations, Le menteur, La p'tite violence, Québec à vendre
1976 : Shakti, Ti-Dré
1974 : Les filles c'est pas pareil, J'me marie, j'me marie pas (télévision)
1973 : À qui appartient ce gage?, Souris, tu m'inquiètes

Comme chef monteuse

1962 : Day After Day

Prix et honneurs

Jutra-Hommage en 2002
Lauréate du prix Albert-Tessier en 1988

À propos Contact Crédits
Site produit par : Site réalisé par : Turbulent Media
Avec la participation financière de :