Cinéma Québécois

Quête

+

Geneviève Bujold

Année de naissance
1942
Métier(s)
actrice,

 

Rapide passage du théâtre au cinéma
Montréalaise, fille de Gaspésiens, Geneviève Bujold vit son enfance dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve. Après ses études secondaires, elle fréquente le Conservatoire d'art dramatique et se retrouve bientôt sur les planches, où elle joue les classiques jusqu'en 1965. Bientôt happée par le cinéma, elle ne reviendra à la scène qu'une fois, en 1989, pour jouer à Melbourne Jeanne au bûcher d'Honneger d'après Claudel.
Elle obtient un premier rôle au cinéma en 1961 dans le sketch québécois du moyen métrage Le temps des amours. Puis s'enchaînent rapidement Amanita Pestilens, La fin des étés, Geneviève (partie québécoise de la coproduction internationale La fleur de l'âge), La terre à boire. Son minois de femme enfant lui sert à merveille pour jouer les étudiantes.

La plus internationale des actrices québécoises
En 1965, alors qu'elle fait une tournée en France avec la troupe de théâtre Le Rideau vert, Alain Resnais la remarque et lui confie un rôle important dans La guerre est finie. C'est le départ d'une carrière internationale, favorisée par un parfait bilinguisme. En France, elle travaillera bientôt avec Philippe de Broca, Louis Malle, Claude Lelouch. Puis c'est l'Angleterre pour Ann of the Thousand Days et The Trojan Women. Elle est ensuite recrutée à Hollywood pour plus d'une vingtaine de productions de qualité inégale. Avec tous ces rôles, elle a l'occasion de jouer avec les meilleurs comédiens de son époque : Yves Montand, Jean-Paul Belmondo, Richard Burton, Donald Sutherland, Clint Eastwood, Keith Carradine, Michael Douglas, etc.

Mais elle ne néglige pas le Québec et le Canada
Tout ce temps, Bujold n'oublie pas ses amis québécois et canadiens. En 1967, elle interprète une serveuse de restaurant dans Entre la mer et l'eau douce de Michel Brault, rôle que Manon Briand, en un clin d'œil efficace à la décennie 1960, lui fera reprendre dans La turbulence des fluides en 2002. Elle sera de plusieurs autres films de cinéastes québécois. Claude Jutra lui donne un personnage à sa mesure dans Kamouraska. Avec Paul Almond, elle joue divers rôles à la télévision torontoise, puis une trilogie se déroulant au Québec, plus ou moins autobiographique de l'une et de l'autre, Isabel, Act of the Heart et Journey. Fidèle à Brault, elle le retrouve pour trois films dans les années 1980 et 1990.

 

Filmographie

2009 : The Trotsky de Jacob Tierney
2006 : Délivrez-moi de Denis Chouinard
2006 : Disappearances de Jay Craven
2005 : Mon petit doigt m'a dit... de Pascal Thomas
2004 : Downtown: a Street Tale de Raphael Zielinski
2003 : Jericho Mansions d'Alberto Sciamma
2003 : Finding Home de Lawrence D. Foldes
2002 : Claude Jutra, portrait sur film de Paule Baillargeon
2002 : La turbulence des fluides de Manon Briand
2001 : Alex in Wonder de Drew Ann Rosenberg
1999 : The Eye of the Beholder de Stephan Elliott
1998 : You Can Thank me Later de Shimon Dotan
1997 : The House of Yes de Mark S. Waters
1998 : Last Night de Don McKellar
1996 : Pinocchio (The Adventures of Pinocchio) de Steve Barron
1996 : Dead Innocent de Sara Botsford
1994 : Mon amie Max de Michel Brault
1993 : An Ambush of Ghosts de Everett Lewis avec Stephen Dorff
1992 : The Dance Goes on de Paul Almond
1991 : Rue du Bac de Gabriel Aghion
1990 : False Identity de James Keach
1989 : Les noces de papier de Michel Brault
1988 : L'emprise de Michel Brault et Suzanne Guy
1988 : The Moderns d'Alan Rudolph
1988 : Faux-semblants (Dead Ringers) de David Cronenberg
1985 : Wanda's Café (Trouble in Mind) d'Alan Rudolph
1984 : Tightrope de Richard Tuggle
1984 : Choose me d'Alan Rudolph
1982 : Monsignor de Frank Perry
1980 : The Last Flight of Noah's Ark de Charles Jarrott
1980 : Final Assignment de Paul Almond
1978 : Coma de Michael Crichton
1978 : Murder by Decree de Bob Clark
1977 : Un autre homme, une autre chance de Claude Lelouch
1976 : Swashbuckler de James Goldstone
1976 : Obsession de Brian De Palma
1976 : Alex & the Gypsy de John Korty
1975 : L'incorrigible de Philippe de Broca
1974 : Earthquake de Mark Robson
1973 : Kamouraska de Claude Jutra
1972 : Journey de Paul Almond
1972 : O.K… Camera de Michael Rubbo
1971 : The Trojan Women de Michael Cacoyannis
1970 : The Act of the Heart de Paul Almond
1970 : Marie-Christine de Claude Jutra
1969 : Anne of the Thousand Days de Charles Jarrott
1968 : Isabel de Paul Almond
1967 : Le voleur de Louis Malle
1967 : Entre la mer et l'eau douce de Michel Brault
1966 : Le roi de cœur de Philippe de Broca
1966 : La guerre est finie d'Alain Resnais
1966 : Rouli-roulant de Claude Jutra
1964 : La terre à boire de Jean-Paul Bernier
1964 : Geneviève  de Michel Brault
1964 : La fin des étés d'Anne Claire Poirier
1963 : Amanita pestilens de René Bonnière
1961 : Le temps des amours d'Hubert Aquin

Prix et honneurs

 

1993 : Prix Guy-L'Écuyer  pour Mon amie Max

1990 - Prix Gémeaux de la meilleure actrice pour Les noces de papier

1979 - Prix Génie de la meilleure actrice de soutien pour Murder by Decree

1973 - Festival du film canadien, Prix Etrog de la meilleure actrice pour Kamouraska

1971 - Festival du film canadien, Prix Etrog de la meilleure actrice pour The Act of the Heart

1970 - Golden Globe Award de la meilleure actrice pour Anne of the Thousand Days

 

À propos Contact Crédits
Site produit par : Site réalisé par : Turbulent Media
Avec la participation financière de :