Cinéma Québécois

Quête

+

Anne-Marie Cadieux

Année de naissance
1963

Le théâtre et les voyages
Anne-Marie Cadieux naît à Montréal, mais ses parents déménagent bientôt à Ottawa. À seize ans, elle décide qu'elle sera comédienne. Elle étudie en théâtre à l'Université d'Ottawa, puis fait des stages à Paris et à New York. Elle amorce sa carrière au Centre national des arts d'Ottawa sous la direction d'André Brassard où elle joue dans Les belles-sœurs de Michel Tremblay et dans Les bonnes de Jean Genet. Déjà, elle sait composer dans tous les registres du jeu théâtral. Puis c'est la rencontre avec Robert Lepage qui l'amène en tournée internationale pendant plusieurs années avec la trilogie shakespearienne (Macbeth, Coriolan, La Tempête) et avec Les sept branches de la rivière Ota. Elle devient ensuite l'actrice fétiche de Brigitte Haentjens, qui lui confie beaucoup de premiers rôles.

Devant les caméras
Robert Lepage lui confie son premier rôle important au cinéma, celui d'une danseuse nue, dans Le confessionnal. Elle y est si bonne que le propriétaire du bar où s'effectue le tournage lui offre de l'engager ! Du même réalisateur, elle interprète ensuite le personnage principal de la comédie et elle joue dans La face cachée de la lune. Avec Le bonheur, c'est une chanson triste, puis avec Toi de François Delisle, elle obtient ses rôles les plus importants et elle offre un jeu d'une grande intensité physique.  Elle tourne aussi avec plusieurs cinéastes tels Charles Binamé, Léa Pool, François Bouvier, Sébastien Rose

Parallèlement,  Cadieux joue dans plusieurs séries télévisées : Sous le signe du lion, Fortier, Annie et ses hommes, Miss Météo, etc.

Filmographie

2009 : The Trotsky de Jacob Tierney

2007 : Toi de François Delisle

2007 : Neuf  de Martin Talbot

2006 : Le génie du crime de Louis Bélanger

2006 : Black Eye Dog de Pierre Gang

2005 : Maman Last Call de François Bouvier

2005 : Bienvenue au conseil d'administration de Serge Cardinal

2004 : Le gant de Kim Nguyen

2004 : Le bonheur c'est une chanson triste de François Delisle

2003 : La face cachée de la lune de Robert Lepage

2003 : Comment ma mère accoucha de moi durant sa ménopause de Sébastien Rose

2002 : Séraphin: un homme et son péché de Charles Binamé

2002 : Rondo pour trompette de Jean-Sébastien Baillat, Martin Bertrand, Judith Brès et Christian Laperle

1999 : 4 Days de Curtis Wehrfritz

1999 : Emporte-moi de Léa Pool

1999 : Bitter My Tongue de Ric Kokotovitch 

1998 : de Robert Lepage

1998 : Le coeur au poing de Charles Binamé

1995 : Le confessionnal de Robert Lepage

1991 : Le complexe d'Édith de Paule Baillargeon

1989 : Le petit cheval de Raymond Saint-Jean

1982 : J'avions 375 ans de Phil Comeau (narration)

Prix et honneurs

Prix Jutra de la meilleure actrice de soutien avec Le cœur au poing en 1999

Prix Luce-Guilbeault (révélation de l'année) en 1995 pour Le confessionnal

À propos Contact Crédits
Site produit par : Site réalisé par : Turbulent Media
Avec la participation financière de :