Cinéma Québécois

Quête

+

Guy Gagnon

Année de naissance
0
Métier(s)
Distributeur, producteur exécutif

Cinéma Paradiso… québécois
Le père de Guy Gagnon possédait le cinéma Diana de Roberval, aujourd'hui disparu. Après avoir été programmeur chez Odéon, il achète en 1990 le cinéma Carrefour du Nord, à Saint-Jérôme et le transforme en multiplex avec l'aide de son ami René Malo.

Un géant de la distribution
En 1997, Guy Gagnon devient président d'Alliance-Atlantis Vivafilm au Québec. Son catalogue compte Farenheit 9/11 (Michael Moore) et la trilogie du Seigneur des Anneaux (Peter Jackson). Il révolutionne la distribution de films québécois en misant sur  les saisons stratégiques, l'été et les Fêtes. Avec Patrick Roy, il a distribué (et parfois produit) quelques-uns des films les plus rentables du cinéma québécois : Un homme et son péché (Charles Binamé), Le survenant (Éric Canuel), Aurore l'enfant martyre (Luc Dionne), Le papillon bleu (Léa Pool), Camping sauvage (André Ducharme et Guy A. Lepage), Maurice Richard (Charles Binamé), Bon Cop Bad Cop (Érik Canuel)…

Filmographie

Comme producteur
2006: Bon Cop, Bad Cop, Érik Canuel - Primé aux Jutra et aux Genie
2002: Séraphin, un homme et son péché, Charles Binamé - Primé aux Jutra et aux Genie
2001 : K2, Gabriel Pelletier

Prix et honneurs

À propos Contact Crédits
Site produit par : Site réalisé par : Turbulent Media
Avec la participation financière de :