Cinéma Québécois

Quête

+

François Bouvier

Année de naissance
1948
Métier(s)
Producteur, réalisateur, scénariste

Bouvier et Beaudry
François Bouvier a marqué le cinéma des années 1980 en formant un duo de réalisateurs avec Jean Beaudry : ensemble, ils ont signé plusieurs films, dont deux longs métrages, Jacques et novembre et Les matins infidèles.

La Quenouille bleue
François Bouvier commence sa carrière au théâtre en fondant, en 1970, la troupe de La quenouille bleue, qui réunit quelques étudiants discrets de l'Uqam : Michel Rivard, Serge Thériault, Gabriel Arcand, Roger Léger, Pierre Huet et quelques autres.  En 1977, il met sur pied le Groupe de recherche en théâtre pour enfants. La même année, un premier documentaire, J'sors avec lui pis je l'aime, réunit les deux signatures de Beaudry et Bouvier.

Les Productions du lundi matin
En 1979, Bouvier fonde  Les Productions du Lundi matin avec Marcel Simard et Jean Beaudry, et avec ce dernier, il coscénarise, coproduit et coréalise Jacques et novembre (1984). Dans ce premier long métrage de fiction très remarqué pour sa subtilité et son humour, Jacques (Beaudry), condamné à une mort prochaine par la maladie, décide de filmer ses derniers jours. Après quelques films en duo, les rôles de   Bouvier et de Beaudry se précisent : Bouvier s'occupe surtout des tournages, et Beaudry, des montages. Dans Les matins infidèles (1988), leur dernière collaboration, Beaudry tient l'un des rôles principaux, mais Denis Bouchard vole la vedette en photographe comique. Aux Productions du lundi matin, Bouvier produit également Marie s'en va-t-en ville de Marquise Lepage, Love moi de Marcel Simard, New York doré de Suzanne Guy et On a marché sur la lune de Johanne Prégent.  En 1993, François Bouvier réalise Les pots cassés, une comédie primée à Namur et à Moscou : c'est sa dernière production au Lundi matin.

Déferlante télé
Après avoir dirigé la série télé Urgences en 1996, François Bouvier coscénarise et réalise Histoire d'hiver, film d'époque (en fait, 1967) d'après un roman de Marc Robitaille, puis, Maman Last Call (2004) d'après Nathalie Petrowski, qui signe aussi le scénario de Miss Météo (2005), avec Anne-Marie Cadieux en adolescente attardée. Dans les années 2000 François Bouvier réalise deux autres séries très populaires à la télévision : Tribu.com, et Les hauts et les bas de Sophie Paquin.

Filmographie

Comme producteur
1994 : Gaston Miron (les outils du poète)
1993 : Les pots cassés - Primé au Festival international du film francophone de Namur et à Moscou
1991 : Des lumières dans la grande noirceur
1990 : New York doré , Love-moi, On a marché sur la lune
1988 : Les matins infidèles (également coréalisateur et coscénariste) - Primé au Festival international du film francophone de Namur
1987 : Marie s'en va-t-en ville
1984 : Jacques et novembre (également coréalisateur et coscénariste) - Primé au Festival international du film de Tokyo
1980 : Nicaragua 1980 (également réalisateur et preneur de son), Mission réadaptation (également réalisateur et preneur de son)
1977 : J'sors avec lui pis je l'aime (également coréalisateur, cameraman et co-monteur)

Comme réalisateur
2008 : Les hauts et les bas de Sophie Paquin (télévision)
2005 : Miss Météo (Téléfilm)
2004 : Maman Last Call
2001 : Tribu.com (télévision)
1996 : Urgence (télévision)
1998 : Histoire d'hiver
1988 : Les matins infidèles (coréalisateur ) (également producteur et coscénariste) - Primé au Festival international du film francophone de Namur
1984 : Jacques et novembre (coréalisateur ) (également producteur et coscénariste) - Primé au Festival international du film de Tokyo
1980 : Une classe sans école, Nicaragua 1980 (également producteur et preneur de son), Mission réadaptation (également producteur et preneur de son)
1977 : J'sors avec lui pis je l'aime (coréalisateur) (également producteur, caméraman et co-monteur)


Comme coscénariste
1999 : Histoires d'hiver
1991 : Les pots cassés
1989 : Les matins infidèles
1984 : Jacques et novembre

Prix et honneurs

À propos Contact Crédits
Site produit par : Site réalisé par : Turbulent Media
Avec la participation financière de :