Cinéma Québécois

Quête

+

Pierre Gendron

Année de naissance
1952
Métier(s)
Producteur

Avec René Malo
Après ses études en communications à l'Université Concordia, Pierre Gendron est assistant de production sur le tournage de Parlez-nous d'amour (1976) de Jean-Claude Lord, cinéaste qu'il produira des années plus tard. Tour à tour régisseur, premier assistant réalisateur et directeur de production, Pierre Gendron devient producteur aux côtés de René Malo. À ce titre, son premier film, Sonatine (1983), de Micheline Lanctôt, reçoit un Lion d'Argent à Venise.

Avec Roger Frappier
Producteur délégué du Déclin de l'empire américain, produit par René Malo et Roger Frappier, Pierre Gendron s'associe à ce dernier pour fonder Max Films. Ensemble, les deux hommes connaîtront beaucoup de succès avec Un zoo la nuit de Jean-Claude Lauzon (1987), Jésus de Montréal de Denys Arcand (1989), mis en nomination pour l'Oscar du meilleur film en langue étrangère, et enfin Ding et Dong, le film d'Alain Chartrand (1990), leur dernière collaboration. 

De Blooms Films à Zoofilms
En 1990, Pierre Gendron fonde Bloom Films et coproduit Le sexe des étoiles de Paule Baillargeon (1993), d'après le roman de Monique Proulx. En 1993, il coproduit Kabloonak, du regretté Claude Massot, réalisateur français qui s'est suicidé peu après avoir terminé ce beau film, son unique long métrage de fiction. Tourné en Sibérie, Kabloonak est une reconstitution du tournage de Nanook of the North, un grand classique du cinéma muet que Robert Flaherty avait tourné à Inukjuak, au Québec, en 1922. Par la suite, Pierre Gendron produit plusieurs séries réalisées par Jean-Claude Lord : Jasmine, Quadra, L'or, et le long métrage Station Nord. En 1996, il scénarise et coproduit avec Softimage un cours métrage animé par ordinateur, À l'ouest d'Éden. En juin 2002, Pierre Gendron se retrouve chez Christal Films, avec Christian Larouche. Ils produisent ensemble Le dernier tunnel d'Érik Canuel, Maman Last Call de François Bouvier, d'après un scénario de Nathalie Petrowski, et Sans elle de Jean Beaudin. Enfin, il donne une suite à La peau et les os, le documentaire de Johanne Prégent sur l'anorexie. 18 ans plus tard, c'est l'une des participantes au documentaire original, Hélène Bélanger, qui réalise La peau et les os… après. Pierre Gendron devient le patron de Zoofilms en 2006, en partenariat avec Christian Larouche. On leur doit Cadavres, d'Érik Canuel et Les trois p'tits cochons de Patrick Huard.

Filmographie

Comme producteur
2008 : Cadavres
2006 : Les 3 p'tits cochons - Primé aux Génie
2005 : Sans elle
2004 : Le dernier tunnel, Maman last call
2002 : Station Nord
1996 : À l'ouest d'Eden (court métrage, également coscénariste)
1993 : Le sexe des étoiles, Kabloonak
1990 : Ding et Dong, le film, Moody Beach, Un autre homme (Téléfilm)
1989 : Jésus de Montréal -Primé aux Génie
1988 : Le chemin de Damas (Téléfilm), Onzième spéciale (Téléfilm)
1987 : Un zoo la nuit - Primé aux Génie
1986 : Le déclin de l'empire américain
1985 : Annapurna, Lune de miel
1983 : Sonatine - Primé à Venise

Comme directeur de production
1983 : Le ruffian

Comme assistant réalisateur
1980 : Ça peut pas être l'hiver on n'a même pas eu d'été

Comme régisseur
1977 : 15 nov

Comme assistant de production
1976 : Parlez-nous d'amour

Prix et honneurs

À propos Contact Crédits
Site produit par : Site réalisé par : Turbulent Media
Avec la participation financière de :